Ukronik Minis

19 mai 2011

UWW : Partie test

Petit résumé de la première partie test d'Ukronik World War. Mais avant, je voulais poser quelque chose : le système d'UWW ne se voudra pas fantaisiste. C'est à dire qu'il se basera sur les actions d'unités d'humains normaux dans la deuxième guerre mondiale normale. En gros, les règles pourront parfaitement être jouables par des joueurs recherchant de l'historique pur (même si je ne suis pas assez doué ni assez documenté pour proposer quelque chose de solide, historiquement. Je vais déjà proposer quelque chose de jouable, pour le reste on verra après). D'ailleurs, cette partie test ne sera pas vraiment ukronike puisqu'elle verra s'affronter des Allemands à des Russes, de façon toute à fait "normale", si tant est que se faire la guerre est normal. Les règles permettront ces fantaisies, mais sans s'appuyer dessus exclusivement. Voilà, maintenant que c'est dit, abordons ce résumé.

Pour cette partie, les objectifs étaient simples : Voir si le système marchait, si les phases s'enchainent de façon fluide et si le tout paraissait un minimum cohérent. Voir si les côtés réaliste et fun collaboraient. Et puis je voulais tester deux trois subtilités de mes règles (tirs de MG et de mortiers, par exemple).

Je me suis donc casé sur le bout de la table, et j'ai sorti mon bordel de figuriniste : du paillasson découpé, des champs faits maison, quelques arbres, une petite maison (essai de mes imprimo-plio-collages), et le tour est joué. Au final je ne jouerai que sur un carré d'à peine un mètre sur un mètre, ce qui n'est pas plus mal, vu que je n'ai pas non plus trois cent figurines à aligner, et que ça permettra aux belligérants de vite se foutre sur la tronche ! Le champs de bataille :

Premier_test_WWWII_001bis

Les allemands allaient commencer sur la droite de l'image, en arrivant par la route et les champs. Leurs effectifs se composent de deux groupes de 10 conscrits avec MMG et d'un groupe de 12 conscrits avec deux mortiers. Les russes commenceraient en haut à gauche, avec deux groupes de 16 Miliciens avec LMG, un groupe de 8 vétérans et deux mortiers en soutien à l'arrière. Le but serait, au tour 8, d'être le seul à avoir une unité dans les 2ps de la maison. Scénario basique, meuh rigolo.

Allez, quelques photos, parce que je parle, je parle, mais on ne voit pas beaucoup de figurines, quand même (vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir) :

Premier_test_WWWII_006                 Premier_test_WWWII_008

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez quoi, ça pète le paillasson ou pas ?

Les russes commencent. Technique de p*te : on envoie un groupe de miliciens tout pourri en avant, et le groupe de vétérans juste derrière, histoire qu'il ne souffre pas trop. L'autre groupe de miliciens fonce vers une haie pour s'y déployer en une ligne défensive et ralentir les allemands. La LMG est en place. Les allemands progressent plus lentement, un groupe sur la route, un groupe de chaque côté dans les champs. Certains lâchent déjà quelques tirs dissuasifs, mais sans résultat. Premier test des mortiers : mon gabarit fait en une minute pour l'occasion est bien (moche, mais bien), la déviation est chouette, ça peut vite être intéressant sans être grobill : j'aime. Mais le must : si l'explosion ne dévie pas trop, elle cause un test de moral chez la cible, même si elle n'inflige aucune perte.

Premier_test_WWWII_017              Premier_test_WWWII_013

Boum les Russes, Boum les Allemands !

Les tests de moral s'enchainent au fur et à mesure que les échanges de tirs s'intensifient. C'est super fluide et très rapide, tout se joue avec quelques D6, j'aime ! Par contre à ce format, trois squads de chaque côté, pas de véhicules... ben chaque perte, chaque hésitation, et ça vous fout dans la merde ! Les allemands subissent donc une trop grande pression de la part de russes trop bien installés, et n'arriveront pas à faire avancer leurs hommes suffisamment vite. Malgré deux MMG alignées sur la route, les russes feront quand même passer leurs vétérans vers la baraque, les miliciens toujours en protection.

Quelques photos, sur lesquelles on voit la tentative de progression allemande, sur la route et ses abords.

Premier_test_WWWII_016  Premier_test_WWWII_020  Premier_test_WWWII_021

Finalement, le temps et le courage manqueront aux allemands pour passer ce rideau de russes déterminés. La partie a duré, sans l'installation, moins d'une heure, papotage et grignotage compris. J'adore vraiment le rendu du 15mm... En soclé indépendamment comme ça, y'a rien à redire. Tant pis pour Blitzkrieg, l'esthétique est passé devant.

Bilan du test : les mécanismes de base du jeux fonctionnent et s'enchainent comme je l'imaginais, c'est impec. Par contre, il me faudra d'autres tests pour être totalement fier de mon tableau de réaction suite à un test de moral raté. J'aime bien les résultats qu'il implique, mais quelques bonus/malus qui viendraient atténuer un peu le hasard ne seraient pas de trop. Le tout sera d'arriver à en intégrer sans alourdir le jeu. Pour les tirs : nickel, on peut vraiment faire bobo en ne faisant que tirer pendant son tour, les miliciens tirent vraiment moins bien que les autres, faire quelques pertes à droite à gauche est possible, même à faible nombre, et les tirs impliquant des tests de moral (MMG, mortiers) sont très intéressants. Les mouvements sont importants, il existe de vrais choix entre les directions à prendre et le type de mouvement choisi (le traditionnel dilemme mouv+tirs ou mouvement de course), bref, cool. Les corps à corps par contre, 'pas encore testé.

Vivement d'autres parties ! Je pense en faire une ou deux autres au même format, sans rien ajouter, peut-être juste en ajustant les effectifs des groupes, avant de tester d'autres choses, comme les véhicules ou les horreurs... Oups, aurais-je spoilé ?

 

Posté par Behaine à 22:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 mai 2011

Ukronie Minis n°1, les bases

L'idée s'étant installée, il a fallut plusieurs éléments pour qu'elle se concrétise.

Des figurines : Ca tombe plutôt bien, j'aime assez ça. Pour l'Ukronie World War, je me suis donc penché sur les figurines WWII pour la première fois. J'ai assez vite écarté le 28mm. D'une part, parce que le format que je recherchais allait demander pas mal de gurines, et que du 28mm en masse, c'est énormément d'argent et de temps de travail. D'une autre, parce que niveaux références de véhicules à cette échelle, c'est bien moins fourni qu'en 15mm. D'où mon choix d'opter pour cette échelle. J'aime bien le 6mm, mais pour de la WWII, bof. En 15mm, le choix est assez énorme.

J'ai décidé de céder à la facilité (un bon compromis de je-ne-me-fais-pas-chier-à-chercher, et de je-ne-dépense-pas-la-moitié-de-mon-salaire-chez-les-gros-gros-commerciaux), et j'ai commandé chez Forged in Battle. Figurines sympas, prix très atractif, en tout cas pour l'infanterie. Je ne m'étale pas, il me semble que j'en parle déjà ici. Je me retrouve donc avec une soixantaine d'Allemands et le même nombre de Russes, groupes de fantassins déjà pourvus de MG et de mortiers, une bonne base quoi. Et la bonne nouvelle, c'est que tout est quasi-peint (me manque plus qu'une quinzaine d'Allemands).

Pour les véhicules, j'hésite encore. J'ai kraké pour un KV-I et un SU-76 russes de chez FOW, mais j'aimerai ne pas continuer dans cette voix, si possible. Les recherches continuent, mon coeur balance entre Gamodls, PlasticSoldierCompany et je-cherche-encore-un-peu. Je n'en suis pas encore là.

Une règle de jeu : Allez, quite à partir dans un délire, autant délirer de A à Z. Le système de règle est donc de moi. Il se voudra assez simple (démos et initiations power), mais quand même fun pour les wargamers que nous sommes (enfin, je dis ça pour moi, vous, je ne sais pas). Pour l'instant, les bases du jeu sont posées, et on peut déjà jouer avec de l'infanterie avec à 4 pages de règles, j'espère donc que le machin fini n'en fera pas plus de 10. A la limite, je préfère faire une base courte et épurée et rajouter des add-ons concernant les subtilités genre parachuttes, artillerie hors table, tous ces trucs plus compliqués.

Je n'ai pas fait dans l'originalité, histoire de pas faire trop "à part". Les figurines sont classées par expérience, et quasiment tous les jets de dés (tir, cac, survie, moral) se basent sur celle-ci (Milicien 5+, conscrit 4+, vétéran 3+). Le tour est banal, phase de mouv, de tir, de cac, bla bla bla. La seule question qui reste en suspend, c'est est-ce que les tours seront alternés, façon 40k, ou mixtes, comme à SDA ? On verra. J'ai testé en alterné et c'est cool. Mais alterné. Beaucoup n'aimeront pas.

Sinon, dans le moins "urgent", mais qui deviendra nécéssaire :

Des décors : Pour le moment, je suis en mesure de faire une table "nature" assez sympa. Des champs, des arbres, des haies, quelques petites maisons pour un village... Par contre grosse tuile : je n'ai pas de nappes. Pis me 'faudrait des collines et rivières. On tachera de faire ça un de ces jours. Après, on pourra toujours faire des trucs de dingue, une table urbaine, des routes trop classes, des réseaux de bunkers...

Des joueurs : En effet, c'est plutôt nécéssaire. Mais à ce stade du projet, ce n'est pas urgent. J'ai près de moi un petit groupes de geeks qui joueront volontier si je soupoudre le jeu d'un peu de fantastique (ça tombe bien, ici je fais dans l'Ukronie complètement barrée). Une fois que le jeu sera un peu plus étoffé, un peu plus carré et testé, je pense le faire jouer aux deux-trois petites assoç qu'il y a dans le coin (Besançon et alentours, si vous m'entendez), et éventuellement dans la seule boutique de jeux de la région. Mais le but ultime, ça reste les conventions, et Paris, la ville-mère, la mèque des tarés de projets débiles comme celui-ci.

Voilà donc où j'en suis. Et j'ai même joué une première partie, histoire de tester le machin. Je vous raconte dans un prochain post (avec des photos, promis).

Posté par Behaine à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Première Ukronie

Il faut bien commencer quelque part, et tant qu'à faire, autant commencer avec un projet d'Ukronie. Et oui, sinon ce blog n'aurait aucune raison d'exister. Ce qui serait bête. Enfin bon.

La première Ukronie exposée ici est pour l'instant nommée Ukronie World War (ou UWW, pour les fanas des lettres en majuscules qui veulent dire des mots). Le nom n'est pas définitif, et si l'on parle de guerre mondiale, c'est bien de la deuxième. Avec tout ce que l'on en sait, mais avec deux ou trois trucs en plus. Des trucs pas nets, pas réalistes pour un sous, pas logiques, bref, qui ne risquaient pas d'arriver à l'époque. Notez que ça ne risquerait pas d'arriver aujourd'hui non plus, mais là n'est pas le propos. Donc la 2e GM, la WWII, mais pas exactement celle qu'on connait. Pas exactement.

Histoire de pas tout révéler en un message, je finis maintenant cette intro. La première "Ukronie Minis" est lancée.

Amen.

Posté par Behaine à 17:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,